• "Je pensais trouver quelque chose de touchant, basé sur des souvenirs personnels. Je ne m'attendais en tous cas pas à lire quelque chose d'aussi bien écrit. Je lis beaucoup, j'écris, je suis assez exigeant, et j'aime ce que j'ai lu. Vous avez un réel talent d'écriture, une recherche stylistique, une sensibilité." Gérald G.
  • "Je l'ai ouvert par devoir, je l'ai lu avec plaisir, dès la première page..." Marie-Claude W., bibliothécaire
  • "Une écriture dynamique qui entraîne le lecteur dans l’histoire, une histoire d’hommes et de femmes qui auraient pu être nous. 
    La fiction et l’Histoire sont intimement liées et le récit est limpide, humain ; il devient une chronique de ses quatre terribles années, sans pour autant tomber dans le dramatique. Il humanise : les hommes n’étaient pas que des robots drogués à la gnaule. Il leur restait de l’espérance, de l’amour… " - Denis H

  •  "Une très belle écriture qui donne l'impression d'une lecture facile et qui amène à une réflexion profonde" - Laurence B

  •  "j'apprends et comprends pourquoi ces rescapés de ce gâchis d' HOMMES gardaient pour eux ces horreurs qu'ils voulaient à tout prix non pas effacer de leur mémoire, mais plutôt penser à autre chose, à un avenir meilleur ???" - Gérard L

  • "J'ai beaucoup aimé la façon dont vous avez abordé cette période. Ce sont des faits douloureux mais racontés avec de belles anecdotes. Je suis enseignante retraitée et j'ai apprécié la visite des élèves au Mémorial.... Merci pour ce moment de lecture." Annick L

  • "De petites histoires sans longueurs, permettent de se relancer dans les suivantes." - Patrice B

  • "C'est un très beau témoignage de génération à génération. Là où il est, ton grand-père doit être très heureux ...Il t'a transmis de vraies belles valeurs, de courage, de pudeur,d'amour,en aucun cas la haine n'est distillée ,ce qui aurait pu être légitime dans ce conflit qu'il a vécu .Comme toujours, j'ai retrouvé ton sens de la poésie,ton imaginaire fécond  pour décrire cette réalité oppressante, tel un baume appliqué sur les plaies douloureuses." - Olivia D

  • "J’ai aimé lire votre livre, j’ai apprécié l’organisation du récit ou se mélange l’histoire et la fiction, et j’ai retrouvé là avec plaisir votre sensibilité et votre don poétique. C’est un très bel ouvrage." - Francis L

  • "Un livre plein de sensibilité que j'ai savouré histoire après histoire. Un livre beau, émouvant." Nathie01300

  • "Belle antiphrase, le titre joyeux de « Grande Fête » qui fait songer au vers d’Apollinaire « Ah Dieu ! que la guerre est jolie » est immédiatement contredit par l’image de la couverture. Celle-ci expose quelques objets familiers de l’habitué des tranchées : casques, couverts, gamelles, douilles, grenades et autres ferblanteries vert-de-grisées par le temps. D’emblée, nous voilà conviés à l’horrible festin de la Grande Guerre." Jacques Ibanes dans la Revue-Texture de l'écrivain Michel Baglin 

  • "Beaucoup d'émotion à la lecture de ce livre, une belle surprise" - Cati L

Scan0011